Rennes fevrier 2016Fin janvier, le Gefluc Rennes Bretagne a verse 5.000 € à deux médecins, les docteurs Elizabeth Le Prise et Mohamed Benchalal, tous les deux membres du service de radiothérapie du centre Eugène-Marquis.
Une somme qui va financer l’achat d’un appareil spécifique. «Pour les patientes touchées au sein gauche, selon leur anatomie, le cœur peut être proche de la paroi, explique le Dr Le Prise. Or, quand nous irradions, on voudrait diminuer les doses qui le touchent. D’où l’intérêt d’un appareil nous permettant de pratiquer la technique de l’asservissement respiratoire. La patiente est irradiée lorsque son inspiration est bloquée, ce qui permet de moins toucher le cœur. Nous avons déjà deux machines et une troisième nous serait bien utile.»